Désormais disponible chez Clément Ignorer

Ce n’est pas égoïste de prendre soin de vous!

mom-daily-schedule

Pourquoi les mamans ont-elles besoin de délaisser leurs routines de Wonderwoman pour prendre une pause.

Lundi se montre, le son de l’alarme me fais sursauter du lit à 6h tapante. J’aide mon aîné à se préparer pour l’école et je concocte le petit déjeuner. Je fais le lunch pour ma fille, en même temps, j’effectue un double service en cuisant les œufs et saucisses de mon chum. C’est à ce moment que je crie, supplie et implore jusqu’à ce que chacun prennent place dans la voiture (j’aimerais avoir un fouet parfois pour insister). Après, j’amène les enfants à l’école et papa au boulot.

Saison 1, épisode 2 

  Ma plus jeune et moi sommes abandonnés à faire les courses ensemble, nettoyer la maison et essayer de trouver un moment pour jouer. Lorsque l’épopée du dîner commence, je lutte pour trouver quelque chose qu’elle va manger, à deux ans, elle aime les choses un jour puis les détestes le lendemain. Vient ensuite le combat interminable de la sieste. D’une manière ou d’une autre, je parviens tout de même à écrire mes articles.

stocksnap_611e343f6d

   Nous ramassons mes deux plus vieux à l’école, puis en quelques secondes, ils détruisent tous mes efforts de nettoyage sur leurs passages. Encore une fois, je retrousse mes manches et je nettoie encore et encore, nous nous dirigeons vers le bureau de mon mari, cette fois-ci pour le ramasser. Une fois que nous arrivons à la maison, je cours à la salle de gym et c’est les plus jouissives 45 minutes de ma journée entière. Pourquoi?

Parce que c’est l’instant où je suis seul avec moi-même.

Tome 2: la révélation

   Je passe toute la journée à satisfaire les besoins de ma famille. Je n’irai pas jusqu’à dire qu’ils ne me font pas sentir bien, mais d’être enchaîné aux corvées quotidiennes ne me rend pas plus heureuse. Ni de faire cuire le dîner, de nettoyer et de faire face à la totalité de la routine jusqu’au coucher par moi-même parce que mon mari se fusionne au divan en regardant son iPhone jusqu’à ce qu’il s’effondre dans un profond sommeil.

   Je sais pourquoi je ressens autant de mépris. Parce que du lundi au vendredi, c’est du pareil au même, on suce mon énergie jusqu’à ce que je m’éteigne complètement. Je suis vide parce que je fais trop pour tout le monde. Je suis trop occupé à remplir leurs tasses de joie sans me soucier de la mienne.

Et vous savez quoi? C’est la pire chose que je peux faire. Parce que si mon cœur n’est pas rempli de joie, je n’aurai plus rien à leur donner. Je ne prends jamais assez de temps pour moi-même, et c’est tout simplement malsain.

stocksnap_oc8wx0e0x3

Chapitre final: La rébellion

   J’ai donc pris la décision de changer les choses. Malgré les protestations de mon mari, je prends mon Valentino et cours pour rejoindre mes amies à un brunch. Nous tous avons pliées bagage pour oublier nos devoirs, nos enfants, nos maris, bref nos responsabilités. C’est l’épisode du matin glorieux ; mimosas et œufs bénédictines au menu. Je peux manger un repas et en profiter sans me lever constamment pour servir quelqu’un. Sans avoir à nettoyer un déluge ou gérer une crise. C’est définitivement ce qu’il me fallait.

   Maintenant, j’ai fait le vœu de vivre plus librement, d’ailleurs vous en avez aussi besoin. Cela n’est pas obliger d’être toujours un brunch. Je parle d’arriver à laisser tomber votre cape d’héroïne pour vaguer au plaisir de la vie. Une manucure/pédicure, un café, une promenade, s’offrir un cadeau, même si c’est un nouveau tube de rouge à lèvres.

Allez-y. Plonger! Parce que votre bonheur en dépend, et si vous n’êtes pas heureuse, vos enfants non plus.

 

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. Veuillez consulter notre politique des cookies et le centre de confidentialité pour accepter ou refuser certains de ces services.